MÉDICAL

L’impression 3D offre de très nombreuses opportunités aux professionnels du milieu médical et de la santé. 


Les applications possibles sont vastes et répondent à de nombreux besoins dans l'industrie médicale et pharmaceutique, la recherche médicale et la chirurgie.

Nous retrouvons plusieurs domaines d’utilisation :

  • La conception de nouveaux produits : L’impression 3D est utilisée pour la réalisation de prototypes fonctionnels ou de design. La bio-compatibilité de certaines matières permet de réaliser des tests sur des patients.

  • La chirurgie : Les impressions 3D réalisées sont utilisées comme gabarit pour préparer les interventions, repérer les zones d’interventions, former les éventuelles pièces de titane, et finalement préparer les gabarits de coupe ou de perçage. Le résultat pour le médecin est double : une meilleure précision et du temps gagné sur les interventions et les anesthésies. Outre le temps gagné en salle d’opération (et les économies pour l’Hôpital), on peut compter sur une récupération plus rapide du patient.

  • La réalisation de prothèses & d’implants. L’impression 3D offre la possibilité de créer toutes les formes, même les plus complexes, dans des matières polymères compatibles ou en titane à partir de scans ou d’IRM. La fabrication additive est idéale pour la fabrication unitaire de pièces complexes. 

  • La recherche médicale et l’éducation : L’impression 3D est utilisée également dans la recherche médicale pour visualiser et permettre la manipulation d’organes ou de concept.

 


Les bénéfices liés à l’utilisation d’une imprimante 3D dans le médical

Pour l’industrie pharmaceutique et médicale, l'intérêt se porte principalement sur l’amélioration de la qualité des produits et la réduction des temps de mises sur le marché de nouveaux produits. A tous les stades du développement produit, l’impression 3D améliore et accélère la prise de décision : en amont, l’usage d’une imprimante 3D permet de valider une idée, puis un design et une ergonomie sur la base d’itérations, et enfin de tester les fonctionnalités du produit. Les ingénieurs R&D peuvent tester la fonctionnalité de leur pièce dès la fin de l’impression : assemblages, emboîtements et tests de tolérances peuvent alors être immédiatement effectués.

En effet, la robustesse des pièces et leurs caractéristiques mécaniques donneront la possibilité de les manipuler ou encore de valider leur prise en main. En Chirurgie, l’utilisation d’une imprimante 3D diminue le temps d’intervention et améliore la qualité de l’intervention et donc les coûts liés (anesthésies, salle d’opération), et permet une meilleure récupération par le patient.

Une imprimante 3D professionnelle permet de fabriquer des pièces unitaires ou des petites séries. L'idée de pouvoir fabriquer toutes sortes de formes géométriques, même les plus complexes, ouvre la porte à de nombreuses possibilités dans le domaine médical.

Aujourd’hui, les principaux professionnels utilisant les imprimantes 3D dans le monde médical sont :

  • les services de chirurgie et les hôpitaux

  • les laboratoires médicaux et pharmaceutiques

  • les prothésistes

  • les universités

  • l'enseignement et l'éducation

  • la recherche médical





Réaliser des inserts dans vos impressions 3D : douille de guidage emprisonnée dans une pièce imprimée en 3D
Repoussez les limites de votre créativité avec l'impression 3D Grand Format : réaliser du mobilier en 3D à l'échelle 1:1 !
Les bijoux imprimés en 3D, l'impression 3D révolutionnera le monde de la bijouterie ou joaillerie !